Affichage des articles dont le libellé est Lecture. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Lecture. Afficher tous les articles

lundi 30 septembre 2013

Lundi bouquin...


Il y a déjà un bon moment que je ne vous ai pas parlé de mes lectures. C'est que la madame elle capote un peu! Je cours après le temps et je ne le rattrape jamais!!!! Mon retour au boulot, la rentrée, c'est beaucoup plus dure que je ne le croyais. Mon corps rush un peu. D'ailleurs j'ai eu la visite de la grippe la semaine dernière. 


Aujourd'hui je vous parle d'un livre dure. On oublie le romantisme et les belles histoires qui finissent bien. On plonge dans la cruauté, la méchanceté, la noirceur. Un livre où les méchants sont vraiment méchants, un livre où on s'attache quand même à eux.

Karine Giébel n'y va pas avec douceur. Je me demande même où elle puise toute cette noirceur. Pourquoi la lire? Parce que dans toute cette méchanceté, il y a chaque fois une leçon. J'ai versé quelques larmes à la fin de celui-ci. 

Voici le résumé:

" Marianne, vingt ans. Les barreaux comme seul horizon. Perpétuité pour cette meurtrière. Indomptable, incontrôlable, Marianne se dresse contre la haine, la brutalité et les humiliations quotidiennes. Aucun espoir de fuir cet enfer, ou seulement en rêve, grâce à la drogue, aux livres, au roulis des trains qui emporte l’esprit au-delà des grilles. Grâce à l’amitié et à la passion qui portent la lumière au cœur des ténèbres. Pourtant, un jour, une porte s’ouvre. Une chance de liberté. Mais le prix à payer est terrifiant pour Marianne qui n’aspire qu’à la rédemption…" 

lundi 12 août 2013

Lundi bouquin: Purgatoire des innocents







Je m'appelle Raphaël, j'ai passé quatorze ans de ma vie derrière les barreaux. 
Avec mon frère, William, et deux autres complices, nous venons de dérober trente millions d'euros de bijoux. 
Ç'aurait dû être le coup du siècle, ce fut un bain de sang. 
Deux morts et un blessé grave. 
Le blessé, c'est mon frère. Alors, je dois chercher une planque sûre ou Will pourra reprendre des forces. 

Je m'appelle Sandra. 
Je suis morte, il y a longtemps, dans une chambre sordide. 
Ou plutôt, quelque chose est né ce jour-là...

Je croyais avoir trouvé le refuge idéal. 
Je viens de mettre les pieds en enfer. 

Quelque chose qui marche et qui parle à ma place. 
Et son sourire est le plus abominable qui soit...

Il y a certains livres qu'on lit et qu'on oublie aussitôt la couverture terminée. Il y en a d'autres qui nous laissent un doux souvenir et puis il y a ceux, plus rares, qui nous bouleversent. Ce livre fait partie de cette dernière catégorie. 

Au fil des pages, nous sombrons dans un univers noir. Nous apprenons que les méchants ne sont parfois pas ceux que nous croyons. 

À lire

Lundi bouquin: Ne t'éloigne pas!




Derrière le rêve américain, les pires cauchemars sommeillent... À la sortie d'un club de strip-tease, un homme et une femme disparaissent. Dix-sept ans plus tard, alors qu'un inspecteur tente toujours de percer le mystère, des secrets qu'on croyait soigneusement enterrés remontent doucement à la surface. Une nouvelle visite en enfer organisée par les méninges habiles du maître de nos nuits blanches.

Une formidable poussée d'adrénaline, un voyage en enfer mené tambour battant par le maître de vos nuits blanches. Oserez-vous fermer l'oeil cette nuit ?

Un soir de février, Stewart, père et époux dévoué, sort d'une boîte d'Atlantic City en compagnie d'une ravissante strip-teaseuse. Personne ne les reverra.
Dix-sept ans plus tard, l'inspecteur Broome cherche toujours à percer le mystère. Et des éléments pourraient bien relancer l'enquête : des photos anonymes, une nouvelle disparition, même lieu, mêmes circonstances.

Coïncidences ? Rituels macabres ?
Et si Megan avait la réponse ? Car cette bonne mère de famille cache un passé sulfureux. Un passé qu'elle tente d'oublier depuis dix-sept ans...


Mensonges, vengeance, prostitution, meurtres et rédemption. Alors qu'un serial killer fait les after des clubs à la recherche d'une proie, des secrets soigneusement enterrés sortent des bois...

J'ai bien aimé (ben quoi j'aime Coben... je suis difficilement déçu par lui!). Ce n'est pas parfait mais tout de même intéressant. À lire...

lundi 29 juillet 2013

Lundi bouquin: L'été de la deuxième chance




Fuir à Nantucket était exactement ce dont Meredith Delinn Martin avait besoin. Son existence parfaite s’était brutalement brisée quand le monde avait découvert que son mari, Freddy Delinn, avait détourné plusieurs milliards de dollars à ses riches investisseurs. Traquée par la presse, vilipendée par la société, séparée de ses fils, Meredith n’avait personne vers qui se tourner, excepté son amie de toujours, Constance Flute. 

Malgré leur brouille récente, Connie accepta de recueillir Meredith dans sa maison de Nantucket, au bord de l’océan. Ce qui était au départ une retraite forcée s’avéra bientôt pour les deux femmes l’été de la deuxième chance. Bien décidées à se battre contre les revers de l’existence, elles virent leur petit univers bouleversé par un séduisant veuf, natif de l’île, et par un fantôme du passé de Meredith, revenu troubler son âme. Peu à peu, les deux femmes comprirent que même si leur cœur était brisé, il battait toujours… 


Je m'attendais à beaucoup plus de ce livre... un petit suspense, une révolte de Meredith (après tout son mari était un véritable con... et je suis polie!!). L'histoire est douce, calme... pas de rebondissement majeur. L'auteur aborde des sujets comme le pardon, le deuil, le courage, l'amitié. La fin est un peu négligée. Après avoir lu les 450 pages, j'aurais bien aimé lire une épilogue. Malgré tout, ce n'est pas un mauvais livre.

lundi 22 juillet 2013

Lundi bouquin



Cette semaine, un petit retour dans le passé, avec la présentation d'un livre de Nora Roberts : Nell. Ce livre est le premier tome de la trilogie l'île des trois sœurs. Un roman du genre romance avec un petit côté paranormal. C'est léger comme à peu près tous les romans de Nora Roberts mais efficace. Je vous laisse en juger par vous-mêmes. Pour ma part, ce roman a répondu à mes attentes: passer un bon moment sans me casser la tête.



En 1692, trois sorcières précipitent dans la mer une parcelle de terre arrachée au continent... Ainsi naquit, selon la légende, l'île des Trois Sœurs. C'est là que se réfugie Nell, trois siècles plus tard. Elle a changé d'identité, coupé et teint ses cheveux. Dans ce coin perdu du Massachusetts, jamais son horrible mari ne la retrouvera. Elle va pouvoir enfin vivre en paix. Mais Nell ignore que son destin est tracé. Pourquoi se sent-elle si proche de Mia la rousse et de Ripley, la sœur de Zach, le séduisant shérif qui pourrait lui faire croire que l'amour existe toujours ? Nell, Mia, Ripley : trois femmes qui vont s'unir pour chasser les ombres du passé et briser la malédiction qui pèse sur l'île des Trois Sœurs.

lundi 15 juillet 2013

Lundi bouquin



La jeune Sara Linton est pédiatre et, à l'occasion, médecin légiste à Grant County, une paisible bourgade du sud des Etats-Unis. Un jour, elle découvre Sibyl, la sœur aveugle de l'inspecteur de police de la ville, violée et sauvagement mutilée... Tout semble indiquer qu'un fanatique religieux s'apprête à instaurer la terreur dans cette petite ville où de vieilles haines racistes ressurgissent. Malgré l'absence de véritable suspect, certains habitants souhaitent faire justice eux-mêmes... L'enquête piétine : une jeune étudiante est retrouvée deux jours plus tard sur le capot de la voiture de Sara. Elle aussi, violée et mutilée. Ce nouveau meurtre annonce qu'une vague d'horreur menace Sara et les siens, et bouleversera leur vie à jamais... Une intrigue hallucinante, un style particulièrement soigné : âmes sensibles s'abstenir...

C'est un bon vieux roman avec un suspense intéressant. Je ne me suis pas vraiment attachée au Dr Linton, je l'ai trouvé froide et un peu lente à réagir. Par contre, dans l'ensemble, c'est bien malgré certaines longueurs.  

samedi 13 juillet 2013

Lundi bouquin: La dérive des anges



À San Francisco, l’enlèvement en plein jour du jeune Danny Becker, trois ans, ravive le souvenir douloureux de Tanita Donner, une petite fille enlevée, violée puis assassinée il y a tout juste un an. L’affaire, qui a fait grand bruit, a coûté cher à Tom Reed, journaliste auStar, quand le principal suspect s’est suicidé après qu’il l’eut interviewé, et ce, en dépit de l’interdiction formelle du chef de l’enquête policière. Depuis lors, la renommée du journaliste a bien pâli et, en proie aux remords et à l’alcool, Tom constate que son mariage bat tout aussi dangereusement de l’aile. 


L’inspecteur Walt Sydowski, qui s’est occupé du cas Donner, est de nouveau sur la brèche. Il craint par-dessus tout de trouver à nouveau un petit corps violenté. De fait, seul lui et quelques-uns de ses collègues savent que le suspect qui s’est suicidé après la gaffe de Tom Reed avait perpétré son sordide forfait avec un complice. Et les pistes pour débusquer ce dernier sont bien minces, pour ne pas dire inexistantes. Alors quand, quelques jours plus tard, un deuxième enfant disparaît, enlevé de nouveau en plein jour, c’est le branle-bas de combat au commissariat central, ce qui n’empêche pas la ville entière de glisser dans un climat de panique générale…

Un véritable coup de cœur  Premier livre de cet auteur et je l'adopte!!! J'ai beaucoup aimé. J'ai traîné ma brique (il y a quand même 561 pages) quelques jours me cherchant toujours un petit 5 minutes pour lire (oui oui, je suis en convalescence mais les enfants tiennent occupés!!!!). Les personnages sont bien construits, l'histoire se tient bien, bref un roman qui mérite un 5/5 pour moi!

Une petite note sur l'auteur qui est canadien anglais. Ce roman était son premier... j'ai hâte de lire la suite. Il y a présentement 5 tomes de cette série (Reed et Sydowski) qui sont en cours de traduction. Le deuxième tome est déjà dispo, le troisième est prévu à l'automne et les deux derniers en 2014.

lundi 8 juillet 2013

Lundi bouquin


Ces derniers temps, je lis comme jamais. Je dévore les romans un après l'autre. Cette semaine, je vous présente un livre que j'ai beaucoup aimé.


Comment protéger la femme qu'on aime quand sa vie est menacée? Au coeur de la Louisiane, un magnifique roman où se mêlent pasion torride et suspense haletant.

Coup de foudre à la Nouvelle-Orléans: Theo Buchanan, séduisant procureur fédéral, est pris d'un malaise au milieu d'un gala donné en son honneur. Secouru par la splendide chirurgienne Michelle Renard, il en tombe éperdument amoureux.
Mais, quand il décide de lui rendre visite dans son village situé en plein bayou, il découvre que la jeune femme est en danger de mort: un gang d'escrocs de haut vol a lancé Monk, un tueur à gages, à ses trousses. Celui-ci doit récupérer des dossiers compromettants détenus à son insu par Michelle, et la supprimer...
Pour le jeune procureur, le défi est terrible: Michelle lui a sauvé la vie, pourra-t-il sauver celle de la jeune femme?

Un très bon roman. Très bien écrit. Je n'ai trouvé aucune longueur, je l'ai dévoré tout simplement!!! J'ai appris par la suite que ce roman était en fait le deuxième tome d'une série mettant en vedette les familles Renard et Buchanan. Je vous confirme que le tome 1 et les suivants sont déjà réservés.

lundi 1 juillet 2013

Lundi bouquin





Quand ses parents meurent dans un accident de voiture, Alex se retrouve seule au monde. Jusqu'à la lecture d'une lettre que lui remet le notaire où elle apprend l'incroyable secret que cachait sa mère : bien avant Alex, elle a donné naissance à une fille, confiée à une famille adoptive. Sous le choc, Alex part sur les traces de cette « soeur de l'ombre ». Elle la découvre en prison, accusée d'un meurtre dont elle se déclare innocente. Prenant fait et cause pour elle, Alex décide de l'aider et de mener sa propre enquête. Mais peu à peu, les doutes l'assaillent, et quand tout à coup, c'est sa vie qui se trouve en danger, il lui faut se résoudre à affronter les secrets obsédants du passé... Avec Patricia MacDonald, il ne faut jamais se fier aux apparences. Semant le trouble en virtuose, jouant avec nos peurs inavouées, elle se révèle dans ce nouveau suspense au sommet de son art.

Généralement, lorsque je lis un livre de Patricia MacDonald, je suis satisfaite. Elle a l'art de nous intriguer sans rendre la lecture pesante  (je déteste quand l'auteur s'embarque dans de longues explications historiques ou encore lorsqu'il y a 123 noms à retenir...). Ici, c'est simple... voir trop simple. Le roman commence alors que Alex revient dans la maison de ses parents. Ceux-ci sont décédés. Elle apprend qu'elle a une soeur qui a été adopté. Jusque là ça me va... par contre la suite est une série d’événements qui tombent toujours juste à point. C'est trop simple, trop facile, mal tissé. Ce n'est pas mauvais, mais selon moi, Mme MacDonald a cédé à la facilité... c'est un livre un peu bâclé pour une auteur de son talent.

lundi 24 juin 2013

Lundi Bouquin




Il suffit d'un faux pas pour qu'une vie bascule...
Comme des milliers de banlieusards, Charles Schine prend chaque matin le train qui l'amène à son travail, dans le centre de New York. La routine de la quarantaine a envahi sa vie : côté professionnel, il a trouvé sa place dans une agence de publicité. Côté sentiments, il n'attend plus grand chose d'une vie conjugale en hibernation. Mais, ce jour-là, sa vie dérape... Le hasard lui fait rencontrer entre deux gares une femme d'une beauté singulière qui, justement, va faire voler la routine en éclats. Ils se revoient, prennent un verre, dînent ensemble... Charles ne se doute pas que, pour Lucinda et lui, c'est le début de la descente aux enfers...


Ma convalescence me laisse beaucoup de temps pour lire. Je lis pratiquement tout ce qui me tombe sur la main. J'ai lu ce livre très rapidement. C'est bien écrit, notre curiosité est piquée (quoi que je trouve M. Schine un peu lent...). L'idée principale aurait pu être mieux exploitée et l'auteur avait tout en main pour créer un suspense parfait... À lire tout de même.

lundi 17 juin 2013

Lundi bouquin


Cette semaine, je vous présente un livre qui s'est révélé être un coup de cœur pour moi: Quelque part en nous de Kajsa Ingermarsson.


Une femme seule stoppe son véhicule sur une corniche, en aplomb de Stockholm. Elle escalade la rambarde d'un pont, regarde droit devant elle et saute dans le vide. Rebecka laisse alors derrière elle une brillante carrière, un mari qui l'aime éperdument, une vie réussie en somme. Juste avant de toucher le sol, elle regrette son geste. Mais son acte est irréversible et elle ne peut que contempler son pauvre corps désarticulé entouré des équipes de premiers secours.
Son corps n'est plus mais son esprit, lui, a survécu. Une sorte de seconde chance lui est offerte en la personne d'Arayan, son ange gardien. Elle ouvre des yeux nouveaux sur ses véritables priorités et sur ce qu'elle aurait pu changer dans sa vie. Rebecka va alors essayer d'influer sur le cours des pensées de son mari désemparé. Elle tente de réparer les dégâts qu'elle a commis du temps de son vivant par peur de l'engagement, par prudence et par égoïsme alors qu'elle n'avait qu'une véritable peur : celle d'être abandonnée par un homme qu'elle aimait passionnément.

Sans jamais verser dans le mélo, ce roman questionne des thématiques aussi douloureuses que l'incapacité à communiquer entre des êtres qui s'aiment, la distance à l'autre, la perte, le deuil et la mort. Un livre magnifique que le lecteur achève avec le sentiment d'avoir évolué.


Lorsque j'ai lu le résumé, ma crainte était de tomber dans un livre paranormal avec des esprits et des fantômes. Par contre, dès les premières lignes, j'ai été séduite par le style de l'auteur. Elle manie bien les mots et tout au long du roman, nous avons droit à quelques petites leçons philosophiques. Je n'ai pas été capable de décrocher. Un coup de cœur pour moi!!

lundi 3 juin 2013

Lundi bouquin


Une nouvelle enquête attend Lindsay Boxer : une femme venant d'accoucher est retrouvée presque morte et son bébé a disparu. Parallèlement, elle découvre des preuves permettant d'innocenter une femme que sa meilleure amie, assistante du procureur, souhaite faire condamner.

J'aime bien les romans de James Patterson. Ils sont simples et efficaces, par conséquent ils se lisent très rapidement. Celui-ci a répondu à ma demande: lire sans me creuser la tête. Ce n'est pas le meilleur, mais ce n'est pas mauvais. Je trouve que certains passages auraient mérités plus de détails. Le roman commence à l'église par le mariage de Boxer. C'est à peu près tout ce qu'on apprendra sur sa vie personnelle (à quelques détails près). Il manquait un peu de consistance... À lire oui, à acheter non.

lundi 27 mai 2013

Lundi Bouquin






Le curé nous a dit : « Jusqu’à ce que la mort vous sépare. » 
Ça, je le refuse.

De retour d’un voyage d’affaires, Thomas retrouve sa femme Catherine qui, pendant son absence, s’est métamorphosée. Femme aimante, elle devient agressive ; sa douceur devient violence. Thomas n’y comprend plus rien. Aucune piste, aucun indice pour expliquer ce changement. Pour faire la lumière sur cet événement et se réapproprier sa vie, Thomas devra emprunter un passage qui le mènera au cœur de la pire des tourmentes.

Jusqu’où sera-t-il prêt à aller par amour ?



Je suis tombée sur ce livre par le plus grand des hasards. J'étais pressée et en manque de livres puis je l'ai vu dans la section nouveautés. Le résumé m'a plu. Avis cependant à tous ceux qui comme moi pourraient croire que c'est un roman de suspense "conventionnel". Ce n'est pas le cas. On se retrouve rapidement dans un monde surnaturel, parallèle. Ce n'est pas mauvais mais bon, j'ai déjà lu mieux. 

lundi 6 mai 2013

Lundi bouquin: 7 ans après



Artiste bohème au tempérament de feu, Nikki fait irruption dans la vie sage et bien rangée de Sebastian. Tout les oppose, mais ils s'aiment passionnément. Bientôt, ils se marient et donnent naissance à des jumeaux : Camille et Jeremy. 
Pourtant, le mariage tourne court : reproches, tromperies, mépris ; la haine remplace peu à peu l'amour. Au terme d'un divorce orageux, chacun obtient la garde d'un des enfants : Sebastian éduque sa fille avec une grande rigueur alors que Nikki pardonne facilement à son fils ses écarts de conduite. 
Les années passent. Chacun a refait sa vie, très loin de l'autre. Jusqu'au jour où Jeremy disparaît mystérieusement. Fugue ? Kidnapping ? Pour sauver ce qu'elle a de plus cher, Nikki n'a d'autre choix que de se tourner vers son ex-mari qu'elle n'a pas revu depuis sept ans. Contraints d'unir leurs forces, Nikki et Sebastian s'engagent alors dans une course-poursuite, retrouvant une intimité qu'ils croyaient perdue à jamais.

Dès les premières pages, je me suis laissée embarquer dans ce thriller. L'amour y figure biensûr mais au second plan. J'ai aimé sans plus. Je trouve qu'il manque un petit quelque chose pour bien ficeller le tout et je suis certaine que M. Musso aurait pu trouver ce petit plus qui fait qu'on n'oublie pas un roman, il l'a déjà démontré par le passé. 

"Les femmes tombent amoureuses quand elles commencent à vous connaître.
Pour les hommes, c'est exactement l'inverse : quand ils finissent par vous connaître, ils sont prêts à vous quitter."
James Salter, American Express.

lundi 29 avril 2013

Lundi bouquin: 10 bonnes raisons d'être célibataire



J'aime bien lire un chick lit de temps en temps, c'est simple, c'est léger. Avec 10 bonnes raisons d'être célibataire, je suis tombée dans le mille! 


Depuis que Simon m’a larguée, rien ne va plus. Moi, Rachel Summers, je découvre un concept oublié depuis belle lurette : le célibat. La déprime, quoi. Heureusement, après une bonne cuite, Emelie et Matthew, mes deux meilleurs amis, ont concocté pour moi une liste sur-mesure : celle de la célibataire idéale. J’ai quinze jours pour changer de look, voyager, me faire tatouer, enfreindre la loi et dégoter l’homme de ma vie. Alors, pari tenu ?

C'est rare que ça m'arrive, mais j'ai rit toute seule à plusieurs reprises en lisant ce roman. J'ai adoré le style, les comparaisons, le sens du drame de Rachel Summers. En même temps, ce livre nous donne une bonne leçon: ne pas se perdre de vue, ne pas oublier qui on est vraiment. Du bonbon pour les yeux!

lundi 22 avril 2013

Lundi bouquin : Écarlate de Hillary Jordan


Ces derniers temps j'ai un peu négligé ma lecture. Avec l'entrainement, j'ai moins de temps de libre et je dois faire des choix. Difficile de tout faire! Je crois que je n'aurai pas assez d'une vie pour tout faire.

J'ai mis la main par hasard sur ce livre totalement différent de ce que je lis habituellement. J'ai presque failli le retourner tellement le style est différent de mes lectures habituelles. Je l'ai finalement gardé et lu en un week end...


Après le succès de Mississippi, Hillary Jordan revient avec un roman au suspense haletant, situé dans un futur proche effrayant de réalisme, un pamphlet virulent contre les dérives totalitaristes d'une société américaine puritaine et intolérante.

Une Chrome. Une Rouge. Pour Hannah Payne, la sentence est tombée. Pendant seize ans, la jeune femme devra porter sur sa peau la couleur de son crime, celui d'avoir aimé un homme marié, un pasteur, et d'avoir supprimé le fruit de cette passion illégitime pour protéger son amant.
Mais dans une Amérique où les droits des femmes sont niés, l'avortement est sévèrement puni. Ici, l'Église a pris le pas sur l'État et dicte sa loi implacable.
Aucun pardon, aucune réinsertion possibles : stigmatisée aux yeux de tous, rejetée par les siens, Hannah doit affronter la haine et la violence des hommes. Seule.

Centres de redressement, groupuscules extrémistes, pour les Chromes le danger est partout. Une solution : fuir. Mais où? Et comment ? Car dans un monde paranoïaque, à qui peut-on encore se fier?

J'ai bien aimé. L'auteur raconte bien. Oui l'Église est omniprésente et j'avais peur qu'au fil des pages ça me tape sur les nerfs. Mais non, ça passe bien. J'ai trouvé très intéressant de voir à quel point les croyances ancrées sont parfois très tenaces, comment ces croyances influencent notre vision du monde. L'auteur nous emmène dans un monde pas si différent du nôtre car il est question de jugement, de droits bafoués, de minorités et d'amour qui fait faire des folies.

lundi 4 mars 2013

13 $ bien investit : Plats mijotés



La semaine dernière j'ai emprunté ce livre à la bibliothèque. Je suis en amour avec! Juste pour vous démontrer ma folie, j'ai 3 recettes déjà de réalisées. Et elles sont toutes très bonnes. Au coût de 13 $, je ne pouvais pas m'en passer. Je vous le recommande à toutes. Toutes les recettes sont conçues pour la mijoteuse. Si vous n'avez pas de mijoteuse ou si vous n'êtes pas fan de mijoteuse il y a aussi la marche à suivre.

Auteur: Caty Bérubé

lundi 25 février 2013

Lundi bouquin



Sept femmes, âgées de 20 à 70 ans et vivant dans le même quartier de Manhattan, décident de créer un club de tricot.Tous les vendredis soirs, elles se retrouvent pour tricoter et pour discuter. Ces soirées sont l'occasion de tisser des liens et de créer des amitiés.

En fait elles sont 8. Il y a Peri qui est à demi propriétaire de la boutique de tricot et qui a mis sa vie en quarantaine pour s'occuper du magasin, il y a Catherine la blonde parfaite qu'on voudrait détester, puis KC divorcée deux fois plutôt qu'une, Darwin qui va enfin pouvoir goûter aux joies de la maternité après avoir envié les autres, Lucy l'égocentrique, Anita qui du haut de ses 78 ans fait office mère d'adoption, il y a aussi Dakota, le bébé du groupe, celle dont tout le monde tente de gérer sa vie ou du moins de l'orienter puis finalement il y a le fantôme de Georgina qui plane sur ce groupe. Le club des tricoteuses a été créé du vivant de Georgina et perdure après sa mort car chacun tente de combler le vide laisser par celle qui était une amie, une mère, un mentor...

Avec leurs différences et leurs problèmes, elles tentent d'avancer dans la vie et de régler leurs blessures.


lundi 11 février 2013

Cette nuit-là de Linwood Barclay




"Vous vous réveillez un matin, la maison est vide, votre famille a disparu ..."

Cynthia a quatorze ans. Elle a fait le mur pour la première fois, telle une adolescente rebelle devant l'autorité familiale. Sauf que, le lendemain, plus aucune trace de ses parents et de son petit frère. Et aucun indice. Vingt-cinq ans plus tard, elle n'en sait toujours pas davantage. Jusqu'à ce qu'un coup de téléphone fasse resurgir le passé ...
Une intrigue magistrale qui se joue de nos angoisses les plus profondes.


Ce roman est paru depuis un moment déjà aux éditions Belfond noir. J'avais lu de bons commentaires à son sujet sur Babelio. Je l'ai lu en quelques jours. Je me suis rapidement laissé embarquer dans cette quête aux réponses. Un bon livre, pas excellent à mon avis, mais qui saura vous faire passer un bon moment j'en suis certaine.

"Tu sais, quand on devient vieux, les anniversaires sont moins importants. On a déjà eu des tas. L'attrait de la nouveauté passe un peu, au bout d'un moment.
-c'est quoi, l'attrait de la nouveauté?
-Tu sais, quand les choses sont nouvelles et que ça les rend excitantes. Et ensuite, elles deviennent moins drôles, plus ennuyeuses? C'est ça, l'attrait de la nouveauté"

lundi 4 février 2013

Lundi bouquins: Motivation: le déclic




Nathalie Ducrot

Cette semaine, je ne vous présente pas de suspence ni de roman mais plutôt d'un livre de pshyco. Je l'ai emprunté à la bibliothèque et je suis très contente de mon choix. L'auteur vulgarise bien l'information. Ce petit livre est le petit boost dont j'avais besoin en ce début d'année. L'énergie au travail est plutôt basse en janvier/février. On revient des fêtes, on se prépare à un sprint de début d'année. On a notre bilan de fin d'années, nos objectifs pour l'année qui commence. Bref, j'avais besoin d'outils pour motiver les troupes, pour les encourager dans le changement. J'ai trouvé tout ce que je cherchais.

Le livre contient plusieurs graphiques, images, qui sont à mon avis très parlants: l'escalier de la confiance, les hémisphères, etc. Voici deux que je vous partage:



Est-ce que vous dormez?